staps-suaps-ge-inspe-ffsu
 
Le SNEP-FSU, avec l’intersyndicale interprofessionnelle public-privé, appelle l’Enseignement Supérieur à être Tous Ensemble en grève et en manifestation jeudi 5 décembre 
 
Cher(e) collègue,
 
Le président Macron et son gouvernement entendent imposer une réforme des retraites qui entrainerait une rupture structurelle par rapport aux régimes solidaires de répartitions qui échappent aux appétits financiers privés de toutes sortes. Cette réforme aggravera fondamentalement la situation avec une baisse généralisée des pensions d’une grande majorité de travailleurs, de tou.tes les fonctionnaires notamment les enseignant.es (cf. discours de Macron à Rodez) et particulièrement les femmes.

Les enseignant.es d’EPS très concerné.es y compris dans le sup !
La pénibilité du métier appelle, pour un travail "bien fait", une toute autre logique : retraite à 60 ans, aménagement possible des fins de carrière. A 64 ans, "le prof d’EPS" peut-il rester motivé, en état ou doit-il pouvoir profiter de sa retraite et laisser l’emploi aux jeunes en formation en STAPS ? Une pénibilité, une difficulté à faire notre métier qui sont amplifiées par les réformes sur le système éducatif, de l’ESRI et dans la fonction publique, révélatrices d’un autre projet de société. 
 
L’affaiblissement imposé par le gouvernement de la sécurité sociale et des services publics, sans parler des projets en cours de privatisation, en sont un autre révélateur.

L’enjeu est sociétal. On peut faire autrement avec les richesses produites.
Il faut dire STOP à cette « désocialisation et désolidarisation » !
 
Des manifestations dans tous les départements sont prévues. Contactez votre section départementale SNEP-FSU.
 
 
pascal.anger@snepfsu.net
26/11/19 // Envoyé aux collègues du supérieur
 
Envoyé par
SendinBlue